C/2020 F3 NEOWISE

 

Observations du 19 juillet 2020

 

 

Accueil

 

Observations

et photographies

 

Spectroscopie

 

Actualités

 

Livre d'Or du site

 

Contact

 

Sites amis

 

Informations légales

 

La nuit du 18 au 19 juillet 2020 fut une nouvelle fois consacrée à l’observation de la comète C/2020 F3 NEOWISE.

 

Plus précisément, un time lapse de cette comète a alors été réalisé par mes soins depuis le massif des Vosges mais sera communiqué ultérieurement en raison du poids (trop important) du fichier vidéo correspondant.

 

Je vous prie néanmoins de bien vouloir trouver ci-dessous l’une des images constituant ce time lapse (réalisée avec un Canon EOS Ra sur trépied sans suivi et un objectif RF de 35 mm) où l’on voit la comète à droite et, à gauche, la trace d’un satellite ou débris spatial en rotation sur lui-même.

 

Bien que la comète s’éloignait alors déjà du Soleil, sa queue ionique me semblait plus visible que la semaine précédente - le phénomène étant peut-être lié au fait que la comète s’approchait alors de la Terre ce qui a pu compenser la baisse théorique de luminosité -.

 

 

Par ailleurs, tandis que je cherchais la présence d’éventuels astéroïdes sur les images du time lapse, il s’est avéré que des "bizarreries" apparaissent sur 12 photographies successives prises entre 2 H 49 minutes et 2 H 52 minutes en heure française soit entre 0 H 49 et 0 H 52 en UTC.

 

Il s’agit d’un ou de deux points :

 

- qui ne sont pas des étoiles,

- qui semblent se diriger vers le Nord-Ouest / Nord,

- et qui (contre toute logique) n’ont laissé aucune traînée (ligne) sur les poses photographiques alors que les temps de pose unitaires étaient de 13 secondes.

 

Plus précisément :

 

- deux points apparaissent sur chacune des deux premières photos de la série de 12,

- puis un seul point apparaît sur les photos n° 3, 4, 5, 7, 8, 9, 10, 11, 12,

- tandis qu’aucun point n’apparaît sur la photo n° 6.

 

La présence de ces points et l’absence de traînée sur les photos en dépit de la longueur des poses semblent indiquer qu’une ou deux sources lumineuses clignotai(en)t brièvement environ une fois toutes les 16 secondes (13 + 3) car des « pauses » de 3 secondes (réglées via intervallomètre) séparaient chaque « pose » photographique de 13 secondes.

 

Le problème est que les satellites connus ne comportent pas de lumière clignotante.

 

Par ailleurs, la piste d’un satellite ou débris spatial en rotation sur lui-même (rotation induisant un flash lumineux lié au renvoi de la lumière du Soleil par les panneaux ou antennes) peut être - a priori - exclue car la rotation d’un satellite en déplacement génère la présence d’une petite ou grande traînée sur les poses photographiques longues.

 

De même le phénomène ne ressemble pas non plus aux flashs bien connus des satellites iridium.

 

Quant à la piste d’un avion en haute altitude, elle peut être également a priori exclue car un avion aurait lui aussi laissé une traînée sur les poses photographiques longues, due à ses feux. Par ailleurs la codification internationale des lumières en aviation ne serait pas respectée.

 

En conclusion : une curiosité difficile à expliquer.

 

Sous cette réserve et à défaut de mieux, les résultats d’une recherche menée sous Calsky et Heavens Above indiqueraient la présence, à l’heure et sur la trajectoire approximatives d’observation, des éléments suivants :

 

- CZ-4C R/B : un satellite chinois de type inconnu (serait un morceau de fusée)

- CZ-2D DEB : débris de satellite chinois qui ne serait - selon les bases de données officielles - plus en orbite.

 

Toutefois pour les raisons expliquées ci-avant, les images ne correspondent pas à ce que l’on pourrait attendre de l’observation de l’un de ces deux éléments.

 

J’insère ci-dessous une image traitée avec le logiciel StarMax (normalement utilisé pour la création de filés d’étoiles et la recherche d’astéroïdes) afin de montrer la progression du / des point(s) lesquels sont signalés par les flèches jaunes. Cette progression s’est faite à partir du haut de l’image vers le bas de l’image c’est-à-dire vers une direction entre le Nord-Ouest et le Nord.

 

L’image ci-dessous est issue d’un empilement des 12 photos de 13 secondes chacune.

 

 

Ci-dessous un crop montrant l’un des points en pleine résolution et surtout l’absence totale de traînée en dépit du temps de pose de 13 secondes : 

 

 

Je joins encore ci-dessous à titre d’exemple la deuxième image de la série de 12, montrant deux des points (les petites flèches jaunes ont été ajoutées par mes soins pour signaler leur présence) :

 

 

POSTER UN COMMENTAIRE