Observations en date du 20 avril 2017

 

 

Accueil

 

Blog sur les observations

et photographies

 

Blog d’actualités

 

Livre d'Or du site

 

Contact

 

Sites amis

 

Informations légales

Le voile nuageux présent à notre arrivée au Champ du feu s’est dissipé au crépuscule pour laisser place à un ciel parfaitement clair et étoilé.

 

La turbulence était au début très forte (Sirius ne scintillait pas, elle clignotait…) mais il semble qu'en cours de nuit elle ait baissé au-dessus des Vosges ; les étoiles en milieu de nuit me semblaient nettement moins scintiller.

 

Le but de ma soirée, à part essayer de dompter mon système d'autoguidage (toutes mes anciennes photographies ayant été réalisées sans autoguidage), était d'imager la galaxie M87 située au sein de l'amas de la Vierge.

 

En terme d'esthétisme l'imagerie des galaxies elliptiques ne présente - pour moi - aucun intérêt.

 

Ce qui m'intéressait par contre, c'était d'essayer de faire ressortir le pâle éclat du jet de matière propulsé à partir du cœur de la galaxie, probablement lié à la présence d’un disque d'accrétion tournant autour d’un trou noir central supermassif.

 

Vous trouverez ci-dessous l'image de M87 issues de 69 poses de 60 secondes à 800 iso ; l’option drizzle x2 a été activée lors du compositage si bien que cette image correspond à 200 % de la taille que peut normalement délivrer mon capteur de 18 méga pixels…

 

Il faut bien cela pour faire ressortir le jet de matière et son pâle éclat bleuté (si l’on se représente M87 comme le cadran d’une montre, le jet est sur cette image l’aiguille qui pointe vers 2 H 30 en partant du centre).

 

A noter que le jet ici perceptible ne représente que sa partie externe la plus lumineuse. 

 

En prime, voici une petite photographie du coucher de Soleil avec le restant de nuages s’évacuant vers l’Ouest :