Observations en date du 25 mai 2017

 

 

Accueil

 

Blog sur les observations

et photographies

 

Blog d’actualités

 

Livre d'Or du site

 

Contact

 

Sites amis

 

Informations légales

Superbes nuits encore que celle du jeudi 25 mai 2017 et celle (associative) du vendredi 26 mai 2017.

 

Nous en avons pris plein les yeux.

 

La qualité du ciel était au rendez-vous : la transparence était suffisamment bonne pour voir à l’œil nu au sein de la Voie Lactée les "grumeaux" de poussières qui la parsèment.

 

Au cours de la soirée du 25 mai 2017, j’ai effectué quelques tests d’une nouvelle caméra dédiée à l’astronomie, avec la précieuse aide d’un autre membre de la SAFGA (Célia).

 

Vous trouverez ci-dessous une image de la nébuleuse planétaire NGC 6543 dite de « l’œil de chat », réalisée alors.

 

L’image ci-dessous est issue d’environ 1800 poses de deux secondes chacune (environ 2000 ont été triées manuellement) avec un gain de 200, compositées sous Autostakkert.

 

Le mode Drizzle x3 a été activé car cette nébuleuse est d’apparence minuscule (sur une image en plein champ avec APN elle apparaît à peine plus grosse qu’une étoile).

 

L’image a été prise avec une focale de seulement 1 000 mm, au foyer de mon télescope sans lentille barlow (lors de mes prochains essais sur ce type de nébuleuses très petites une barlow sera ajoutée afin d’augmenter encore la résolution).

 

Les niveaux ont été ajustés sous Lightroom et des ondelettes appliquées - avec parcimonie - via Registax.

 

Les darks et les flats ont été réalisés mais n’ont finalement pas été appliqués (car tout simplement inutiles).

 

L’image est belle (les circonvolutions de la nébuleuse apparaissent) mais le rayonnement H alpha (rouge) en semble paradoxalement absent alors que la caméra y est très sensible.

 

Mon filtre anti-infrarouge, de mauvaise qualité (il bloque également les rouges profonds…), en est très certainement la cause et sera remplacé par un autre pour mes futurs essais.

 

A noter que le lendemain soit le vendredi 26 mai 2017 nous avons eu la chance d’être survolés trois ou quatre fois par l’ISS avec notre fiereté nationale à bord, dont un passage au zénith bien à l’aplomb de nous. Quel beau spectacle !